Il aurait du y avoir hier une pluie d'étoiles filantes.

Finalement ici, il n'y a eu qu'une pluie, toute bête. C'est ce que j'ai pensé sur le moment.

Mais en m'endormant j'étais plutôt contente de cet état de fait. D'abord, parce que je ne dors jamais aussi bien que lorsqu'il pleut.

Mais aussi, parce que je ne sais pas, finalement, si j'avais très envie de voir ces étoiles tombantes. Idéalement, cela me plaît beaucoup: la chute des particules d'une comète traversant la galaxie et que notre planète croise placidement, qui illumine le ciel. Dans les faits, j'aurais sans doute été un peu déçue.

Comme pour un feu d'artifice: à chaque fois que j'en entends parler je ressens un petit pincement au cœur, une petite joie de voir des feux dans la nuit. Parce que de la lumière dans la nuit, ça devrait pouvoir être très beau. Mais les feux d'artifice sont justement trop artificiels. Ils font toujours un peu faux, trafiqués. Comme s'ils étaient vantards dans leur capacité à transpercer bruyamment la nuit et qu'ils ne donnaient pas leur plein potentiel. Ils me déçoivent toujours.

DSCF4161

Par contre, les soupes de nouilles, surtout lorsqu'il fait froid et humide, cela ne déçoit jamais.

Cette soupe chinoise nommée Niu Rou Mian je l'ai trouvé chez une jeune fille qui préfère aux oreilles (un peu niaises) d'une peau d'âne (dont la princesse l'est un peu aussi, niaise), le côté silencieux et silencieusement élégant de l'ourse... Je ne saurais trop vous conseiller son blog pour une promenade poétique d'un dimanche après-midi avec un thé chaud.

Donc pour 4 bols

  • 500g de gîte de bœuf (ou une autre viande de bœuf que vous auriez)

  • 1 boîte de tomates concassées ou de pulpe de tomates

  • 5 gousses d'ail

  • 1 à 2 càs de gochujang (ou alors du piment rouge de votre choix)

  • 3 tiges de ciboule

  • 4 càs de mirin

  • 4 càs de sauce soja

  • 50 g de cassonade

  • huile

  • bouillon de bœuf (8 louches)

  • nouilles chinoises (à votre goût, nous on a du en mettre 200 à 300g...)

Ne mentons pas, il faut un certain nombre de casseroles!

  • Émincez l'ail (pelé et dégermé), l'oignon (pelé) et la ciboule (conservez-en une poignée pour le service)

    Coupez le bœuf en grosses lamelles

  • Faites revenir rapidement l'ail et la ciboule dans de l'huile chaude. Ajoutez les oignons et faites-les blondir. Ajoutez la pâte de piment.

    Ajoutez la viande et faites-la saisir. Laissez un peu cuire et ajoutez les tomates, le mirin, la sauce soja et le sucre.

  • Couvrir et laissez mijoter à feu doux (la jeune fille dit deux heures... Moi je dis que j'ai faim alors ce fut 30 min! Je conseille plus si vous avez le temps mais cela reste très bon)

DSCF4157

  • Faites chauffer le bouillon et cuire les nouilles. Arrêtez la cuisson des nouilles lorsqu'elles sont « al dente » (peut on dire cela pour des nouilles chinoises?) en les passant sous l'eau froide.

  • Répartissez les nouilles dans les bols. Ajoutez une louche de sauce au bœuf et deux louches de bouillon. Ajoutez la ciboule mise de côté, mélangez et slurpez avec gourmandise.

DSCF4165