J'ai regardé Le festin de Babette. Puis, je l'ai regardé à nouveau. Le film était si beau et si simple que j'en suis restée toute écarquillée. (La phrase précédente est grammaticalement incorrecte mais pourtant juste. Je la laisse donc).

J'ai envié son art, sans vraiment le désirer. Ce sommet de la cuisine n'existe pas. Babette n'incarne pas la perfection de sa cuisine – la perfection est relative – mais son absolu. Des plats si aboutis qu'ils font autour d'eux et le silence et le bonheur.
Pour les cuisiniers « normaux » le rapport de force est inverse. Personne ne peut réconcilier deux ennemis avec un rôti ou un gâteau au chocolat, si parfaits soient-ils. Au contraire, une compagnie maussade gâchera sans peine les plus grands délices.
La question que je me pose est donc : est-ce Karen Blixen qui s'est fourvoyé en créant ce personnage? Ou moi qui connais si mal la cuisine que je suis incapable d'imaginer des plats d'une si grande qualité?

 

DSCF0078

 

La recette qui suit n'a aucun rapport avec Babette. Elle reflète juste mon envie de soleil. De chaleur. Si celle qui a partagé cette recette la reconnaît, je serais ravie qu'elle me le fasse savoir... ce ragoût de poisson est une merveille. Un peu amer et un peu sucré, un peu piquant et juste assez salé...

Ragoût de poisson à la marocaine (4 personnes)

  • 500 g de filets de poisson blanc ferme (cabillaud)

  • 400 g de tomates en boîte

    (Sauf si vous en avez des « vraies », bien sûr)

  • 1 gros oignon

  • 1 gousse d'ail

  • 2 cuillère à soupe de gingembre râpé

  • ½ càs de cumin en poudre

  • ½ càs de curcuma

  • 1 petit bâton de cannelle

  • une pincée de piment de Cayenne en poudre

  • 25 cl de fond de poisson

  • 400 g de pois chiches en boîte (rincés-égouttés)

  • 1 càs de miel

  • 1 càs d'huile d'olive

  • sel et poivre du moulin

  • 1 bouquet de coriandre / quelques amandes effilées (grillées à sec dans une poêle)

Vite fait - bien fait (les deux ensemble arrivent plus rarement qu'on ne le croit)

  • Coupez le poisson en gros morceaux. Émincez l'oignon et écrasez l'ail.

  • Chauffez l'huile d'olive dans une casserole à fond épais, à feu moyen. Ajoutez l'oignon et faites revenir jusqu'à ce qu'il devienne translucide (plus ou moins 5 minutes).

  • Ajoutez l'ail, le gingembre, le cumin, le curcuma et la cannelle. Mélangez et faites cuire deux minutes.

  • Ajoutez encore le piment, les tomates, le sel et le fond de poisson. Faites chauffer 10 minutes en remuant.

  • Incorporez le poisson et faites mijotez 5 minutes (le poisson doit rester tendre !)

  • Finissez avec les pois chiches et le miel. Faites-les chauffez 2 à 3 minutes. Assaisonnez.

  • Servez dans des assiettes creuse (ou des mini-tajines, vive le kitsch). Parsemez de coriandre et d'amandes effilées.