08 février 2016

Black is the new black

Elle était jaune. Une banane ne devrait jamais être jaune. À ce stade, elle n'est utile qu'à des professeurs gênés d'expliquer le grand mystère de la vie et aux blagueurs-pas-drôles. Une bouchée, deux peut-être, et son goût lasse. Sa texture gluante plaît, puis ennuie.Elle fut noire. Chaque jour, la somptueuse couleur gagnait du terrain. Je psalmodiais autour du fruit, afin qu'aucun des autres occupants du lieu n'ait la triste idée de la dévorer.Elle est cookies. À l'instant où ces mots apparaissent sur l'écran, ils répandent leur... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 octobre 2015

Instantanés

Affaissée. La vieille est, sur sa chaise, compressée plus qu'humainement possible. Comme un trop réaliste jouet transformable. Une canne repose, oblique, entre la table et le trottoir. La femme fixe le vide. Ce regard dur passe sur les passants – sans ciller. Nous en sommes gênés. Puis, je souris. Détail incongru : elle a commandé une pinte. Ciel noir. Les étoiles sont pour l'Alsace, la Bretagne, la Creuse, que sais-je. Paris, ville-lumière, ne connaît pas l'obscurité. Les lampadaires n'y laissent (n'y ont) aucun répit. Mais,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2015

Main verte et paroles d'or

Le soleil peut être une armure. Le dimanche après-midi, il rentre par la fenêtre de la cuisine. Il lutte alors, avec bienveillance, contre les nouvelles distillées dans les pages du journal. Et parfois, le réconfort vient d'amis plus inattendus encore. Une jeune fille est rentrée dans l'immeuble. Du haut de ma tour, je l'entends saluer la gardienne. Celle-ci correspond en tout point à la femme décrite par Muriel Barbery dans L'élégance du hérisson. L'élégance en moins. Telle est l'idée qu'ont forgé neuf mois de lointaine... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2015

Viral

Les arpenteurs de musée sont apparentés aux vampires. Ils fuient la lumière de l'été. Dehors règnent la poussière, le bruit des amplis à fond et les emballages de burgers jetés à terre. La porte se ferme. Le portique de sécurité de dresse. Puis commence la fraîcheur, le silence, et les regards des autres visiteurs. Ils scrutent les visages déformés et les torsions d'un corps. Devant leurs yeux se déroule la pensée d'un créateur autodestructeur. Tout est beau à faire peur. Le meilleur vient après. Quand la moiteur est devenue une amie... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 août 2014

Des escargots et du cacao

J'avais découvert le pré sur lequel j'ouvre ma fenêtre chaque matin. Puis j'ai vu les étoiles dans le ciel. Récemment j'ai senti l'odeur des jardin (trop) fleuris du village. À chacun de mes retours en province je mets le doigt sur un manque. Les premières fois, je regrettais le métro juste en bas de chez moi et les musées presque au coin de la rue. Et sont apparues ces choses, qui n'existent pas dans la plus-que-ville que j'habite. Des choses qui m'ont toujours habitées. Des choses qui sur le moment, et heureusement parfois pour... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
31 décembre 2012

S'anesthésier en cuisine

Je me lance dans des réflexions dont je n'aime pas les conclusions. Selon l'endroit où je vis; les chemins de pensée que j'emprunte ne sont pas les mêmes. La différence s'accentue avec la comparaison à ma vie parisienne. Précédemment, j'avais pensé que ces tendances de pensées étaient dues aux souvenirs. Nous nous remémorons instinctivement les expériences liées à un lieu et l' « ambiance » de ces souvenirs imprègne le présent. Cette explication ne peut être suffisante. Ici comme dans le Sud j'ai le temps de réfléchir. ... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 14:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2011

Partiels et tourbillons chocolatés

Partiels finis pour la semaine, Riane vidée. STOP. Révisions extrêmes, formules plein la tête. STOP. Serais notée sur 12 en stats. STOP. Aurait peut-être du assister aux cours. STOP. Un peu dépitée de ne rien avoir compris au dernier exercice. STOP. Me dis que l'on ne peut pas faire mieux quand on a deux cours en même temps; STOP. Me rabats sur le chocolat. STOP. Grande envie d'un petit-déjeuner d'été en famille avec des viennoiseries chaudes. STOP. Et pour le petit-déjeuner, quand il y a des tourbillons au chocolat, c'est encore... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :