31 mars 2014

L'air d'ici

Ce matin, l'air avait un parfum étrange. Il n'avais pas ses habituels accents de gaz. À la place, j'inspirais des odeurs de terre, de fermentation et de fleurs. Les rues étaient calmes. Ici, je peux prendre le vélo. A Paris, cela me fait peur. J'ai fermé les yeux entre le plaisir du vent dans les oreilles et du soleil sur ma peau. Le silence habite mes journées. Moi qui adore cuisiner accompagnée de voix radiophoniques, j'ai savouré l'absence de mots. Les voitures ne passe pas. Et la télé n'est pas allumée. Pendant une semaine, je... [Lire la suite]

22 décembre 2013

Cuisine absolue

J'ai regardé Le festin de Babette. Puis, je l'ai regardé à nouveau. Le film était si beau et si simple que j'en suis restée toute écarquillée. (La phrase précédente est grammaticalement incorrecte mais pourtant juste. Je la laisse donc). J'ai envié son art, sans vraiment le désirer. Ce sommet de la cuisine n'existe pas. Babette n'incarne pas la perfection de sa cuisine – la perfection est relative – mais son absolu. Des plats si aboutis qu'ils font autour d'eux et le silence et le bonheur.Pour les cuisiniers « normaux » le... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 juillet 2011

Etre à l'étroit et fèves thaïlandaises

En ce moment j'ai très mal, au dos et au plexus. Ce constat étant posé, comprenez bien que je ne me plains pas de la douleur. Il ne s'agit pas d'une douleur insupportable et, sachant qu'elle s'arrêtera un jour, je l'endure sans réel ennui. La souffrance physique qui me terrifie vraiment est celle qui dure et perdure, celle dont on ne sait si elle nous laissera un jour du répit. D'ailleurs quand la douleur devient réellement aigüe, n'êtes-vous pas tellement incapables de penser que vous croyez confusément que cela va être ainsi pour... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 21:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,