01 février 2016

Survivre sa vie

Dormir est, finalement, plus important. D'abord est venue la fatigue. Une grande lassitude. Mais l'esprit vainc. Ce n'est pas facile. Il combat un peu, beaucoup, sans relâche même. Finalement, il garde le corps éveillé.Derrière, il trouve une nouvelle énergie. Ce n'est pas la vitalité. Cette chose est plus sautillante, presque fébrile. Mais elle est pleine d'inspirations.L'esprit se croît seul maître à bord. Il ignore que, plus loin, l'attend l'épuisement. Celui qui est néant. Un jour, le corps cesse d'écouter les arguments. Il cesse... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2016

Métro

Une femme politique a osé dire qu'elle aimait le métro. Suite à quoi elle a été incroyablement moquée. Pourtant, peut-être disait-elle la vérité. Une rame de métro est un lieu parfait, pour observer les gens, et pour les aimer. Je me souviens de ces deux jeunes hommes, riant voici quelques heures. L'un avait un profil d'elfe – yeux et oreilles tirés vers le haut –, l'autre évoquait le troll – sourcil et menton vers l'avant. Aucun n'était très beau. Tous deux étaient superbes.Je me souviens de ce couple, s'enlaçant voici quelques... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 septembre 2014

Dire « chez moi »

Paris, de long en large, et même plus loin. Des visites à n'en plus finir, à n'en plus pouvoir, à ne plus croire.Aucune église, aucun musée, aucun palais ne ponctuait cette litanie : des chambres, des salles de bains, des cuisines. Je me suis imaginé partagé des quotidiens divers, attirants et repoussants. Je suis épuisée, les jambes lasses de tant d'escaliers, l'esprit plus las encore. Mail – visite – refus – mail – visite – pas de nouvelles – téléphone – rendez-vous – annulation … Téléphone. Une voix sympathique – mais je n'y... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 janvier 2014

Cruauté, bêtise, voyance

Cruauté, d'abord. Le mot. J'ai récemment pensé « c'est cruel ». Ce jour-là, les mots n'étaient pas ceux attendus. Ils avaient fait mal, s'étaient enfoncés loin, vite, profondément et avaient tout détruits sur leur passage. Finalement ils seront peut-être bénéfiques (à voir dans quelques temps). Mais je reste incapable de revenir sur mon jugement : c'était cruel. Et pourtant sans cruauté.D'où ma gène : peut-on dire qu'une chose est cruelle, sans que la personne qui en est à l'origine le soit?Le dictionnaire fait la... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 novembre 2013

Ma tête ruisselle et se courbe (titre sans rapport avec ce qui suit)

Ce matin, je me suis recouchée. Afin de réussir à me rendormir, j'ai invoqué. Voici celui qui s'est présenté à moi. Je ne sais pas qui il est, d'où il va, d'où il vient (ni sur quel étage il erre). Sérieusement, j'aimerais le remplir. Et que cela soit partagé. Voulez-vous en être? Le chat fixe la porte du four. Il savoure l'odeur du rôti. Sa queue s'agite de plus en plus. Une senteur de caramel, puis de grillé et enfin de brûlé emplit l'appartement. Les minutes s'écoulent. Un juron retentit, suivi par des plats précipités. Un... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2013

Le gris a les couleurs de la chaleur

Ciel obscur, salon gris et lampe allumée. Plaid lourd sur les épaules et tasse de thé brulant avec deux carreaux de chocolat noir. Du fauteuil, la neige qui tombe du ciel semble grise. Mais j'entends les pétards de célébration du nouvel an chinois et au loin les cris du défilé de carnaval. Je vois les couleurs des chars et des sourires. Après ma sortie matinale et glaciale au marché, j'ai décidé de m'offrir une journée immobile. Je me sentais assez épanouie par mes jolis achats. J'ai entassé dans mon sac du fromage frais fermier,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 17:08 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 novembre 2012

Raisonneuse?

Je suppose ne pas être la seule à dresser des bilans de mes journées. Il s'agit d'un processus continu et bien involontaire (je préfèrerais pouvoir profiter de chaque instant sans le jauger d'un œil critique et presque calculateur). Chaque événement, parole, pensée ou même image captée du coin de l'œil, participe à la mise à jour de mon « sentiment de la journée ». Le plus étrange -à mon sens- dans cette dynamique, réside dans la hiérarchie qui la préside. Je suis incapable de savoir ce qui va peser sur le choix... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 octobre 2011

La Biennale, l'étrange et un gâteau au chocolat (parce qu'il faut de tout cela)

« Tu aimes ça, toi? -Oui. -Pourquoi? -... C'est étrange ». Il était étrange ce dessin d'une ville inhumaine-trop humaine, tout au crayon avec la précision d'un dessin d'architecte, qui lui donnait l'aspect d'une réalité effective. J'aime aussi ce genre d'œuvres parce que devant, j'ai parfois l'impression que quelque chose se bloque et se libère tout à la fois dans mon esprit. Se libère les souvenirs et les ressemblances. Devant cette ville, j'ai pensé à Brasil (surtout la scène de fuite en tyrolienne), et puis aux... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juillet 2011

Par le vide et Oi Sobagi

En ce moment je range ma chambre. La tâche est déjà ardue en général, mais elle est ici rendue plus difficile par le fait que je n'ai point œuvré à une chambre présentable depuis le lycée. Je me contentais jusque là d'ôter les couches les plus volumineuses de tout ce qui s'entassait sur mon bureau. J'ai l'impression que celui-ci est capable d'auto-genérer les strates de papier... Plus qu'un simple rangement, je fais le ménage par le vide. Je ne veux pas dire que je jette toutes les petites inutilités que j'amasse. Je fais le vide en... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2011

Un marché et une salade parfumée

 J'avais prévu d'aller voir la Soeur aujourd'hui et j'étais même partie à l'heure. Mais, pour le malheur de mon horaire, j'ai croisé un adorable marché à Jean Macé. J'aime les marchés. Ils sont à l'opposé de grands complexes comme la Part Dieu qui me rendent claustrophobes et me mettent mal à l'aise. (Cet endroit me perturbe vraiment: le sens de l'orientation comme l'humeur). J'aime les odeurs de la vingtaine de sortes d'olives marinées qui se répand dans les allées comme celle des poissonniers. J'aime les marchands: grands... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,