30 novembre 2015

Dans le noir

J'ai reçu un cadeau. Certains se rendent dans les salles obscures pour tuer le temps. Ils y retrouvent des acteurs qu'ils apprécient – sans vraiment les admirer. Ils y dégustent des scénarios – souvent oubliés. Ils se gavent d'images – vite disparues.Mais, parfois, ces gens-là comprennent la magie du cinéma. Le film n'est pas forcément le plus beau. Ni le plus émouvant, ni le plus drôle, ni le plus tragique et sûrement pas le plus spectaculaire. Mais il est cohérent. Les dialogues, les mouvements de la caméra, l'histoire (ou son... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 août 2015

Grandeur des petits étés

L'aquarium gît dans le frigo. Aucun des deux appareils n'a servi depuis des années. Le premier produisait des petites bulles, agitant des poissons de plastique. Deux enfants les capturaient avec les plus petites cannes à pêche du monde. J'aurais aujourd'hui du mal à en saisir une entre deux doigts.Le frigo produisait du froid – bien sûr – et, de façon détourné, les repas de ces écolières durant quinze ans. Pâtes le lundi, riz le mardi... sans oublier la barre de chocolat au dessert, le petit-suisse et la compote au goûter. La porte... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 13:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 juillet 2015

Prendre femme

Avant le métro. Le bruit est partout. Des jeunes gens s'interpellent en criant, riant et s'insultant. Les passants de tout âges déambulent, d'un pas traînant ou chaloupé. Certains roulent des épaules, d'autres des hanches. Tous sont beaux dans cette vantardise assumée. Les broches tournent dans l'atmosphère déjà surchauffée, sur lesquelles rôtissent poulets ou viande façon kebab. Sur les terrasses, les cafés fument, les bières tiédissent, le brouhaha augmente.Ce quartier est comme une matrone plantureuse, de cinquante printemps et... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 février 2014

Impossible laideur

Il était beau. Le visage mat du jeune homme avait une finesse toute féminine. Ses longues mains voletaient dans les airs. Il avait un sourire gentiment moqueur et des yeux bleu clairs qui ne disaient que la douceur. Je ne pouvais détacher mon regard de lui. J'espérais avoir un sourire. Il s'est mis à parler à son ami. Et toute la laideur du monde était dans sa bouche. S'en écoulait un flot nauséabond qui décrivait un monde sans aucun respect des autres – des femmes; surtout.J'ai pensé « quel dommage » et m'en suis un peu... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 juin 2013

Comme l'on boit

Le café est entré dans ma vie récemment. J'ai su l'apprécier un matin, alors que je ne voyais plus d'autres moyens de remettre mes idées aux places qu'elles devaient occuper. Jusque là, j'avais cru que les principales différences thé et café étaient d'ordre botanique (plantes différentes), chimique (effets différents) et surtout sociale. Boire un café ou boire un thé demeurent deux actes foncièrement différents. Le café autour de la machine ou sur le comptoir du bar est convivial et chaleureux. Les cérémonies du thé, qu'elles soient... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 mai 2013

Messages inexpliqués

Le théâtre. Je le connais plus en tant que lectrice que spectatrice. Ma vraie rencontre avec lui se fit par le texte de l'Antigone d'Anouilh. Je ne remercierais jamais assez celle qui me l'a fait découvrir. Comment expliquer le choc? Sans même parler de la beauté de cette pièce (et de son héroïne); j'y ai découvert le règne du mot oral-écrit. Tout livre est (devrait être) un hommage du mot; le mot juste à la bonne place. Mais le théâtre est le règne du mot pur. Celui qui est destiné à être la fondation d'un moment à part – le temps de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 mai 2013

Jeu: reliez les points entre eux et faites apparaître une image

Margot; ma grande prêtresse de la cuisine chinoise; m'a demandé d'écrire 7 choses sur moi. Cela s'appelle un tag et fait de moi une blogueuse versatile. (Tant mieux; j'ai toujours aimé ce mot. Il roule sur la langue). Je devrais également taguer 15 blogueurs. J'ai essayé (je le jure sur mes flacons de thé matcha et de grué caramélisé Marcolini; ce n'est pas rien). Or tous ceux à qui j'ai d'abord songé... ont été tagué. Etant donné l'heure (tardive) de rédactton de ce billet, je vous renvoie à ma liste de liens (à droite de ces... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 avril 2013

Petit post pour dire que je les aime

La première fois que j'ai marché dans ce quartier; le soleil m'a poussé à ôter mon blouson. J'avais la tête pleine de bonnes nouvelles et des odeurs de viande caramélisée m'entouraient Pourtant, je m'y étais sentie moins bien qu'aujourd'hui, alors même que le vent soufflait mon manteau en me donnant des allures de Dracula (nain) et me gelait jusqu'aux os. Je m'étais sentie mal à l'aise. J'avais l'impression que tous les habitants me dévisageaient. Ils sentaient en moi l'inconnue. L'intruse. Il faut dire que tout en moi; ma couleur de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2012

Le concours secret du Goncourt

  Chaque année les vainqueurs des prix Goncourt et Renaudot sont annoncés au restaurant Drouant (Paris IIème). Et Antoine Westermann, propriétaire du restaurant, prépare un buffet pour 50 personnes. Le Goncourt concerne des auteurs. La cérémonie de désignation départage deux autres challengers. A notre droite: la littérature. A notre gauche: la nourriture. Le plus prestigieux des prix littéraires est attribué à Jérome Ferrari pour « Le sermon sur la Chute de Rome » (Éditions Acte Sud). Le tumulte causé par l'annonce... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 15:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 novembre 2012

Cette cuisine là

"Faire la cuisine" n'est pas un acte unique. Pour un seul cuisinier, il y a toujours des cuisines. Par exemple, il y a les « dimanches matins » de cuisine solitaire. Aujourd'hui, ce fut un dimanche matin virtuel. Je me réveille alors que les autres occupants de la maison sont sur le départ. Je me prépare un thé que je sirote en trainant dans leurs pattes. Puis je petit-déjeune; longuement (à mon habitude) avec mon livre du moment (ce matin, le fantastique Middlemarch d'Eliot). Et après; je mets France Info ou France... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 15:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,