18 avril 2016

Le regard façon scalpel

Est-ce la lumière du soir ? Est-ce l'état de mon esprit ? Les sculptures de l'église Saint-Laurent se détachent avec force sur le bleu-blanc du ciel. Les peaux les plus lisses sont constellées de crevasses. Rides, rires, lippes boudeuses, entrelacs des oreilles et boutons d'acné : chaque caractéristique saute aux yeux. Les teintes de cheveux, leur épaisseur, leur brillance, jusqu'à la rugosité de leurs écailles... Tant de détails, dans chaque corps humain. Leur variété – plus qu'infinie car d'un infini qui augmente à... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mars 2016

Décalage

Lui, qui tient la portière ouverte, est emmitouflé dans sa doudoune façon bibendum. Elle, s'extirpe précautionneusement de la voiture, les poils de la fausse fourrure de sa capuche volant au vent. Le pot de fleurs, qu'elle porte aussi précautionneusement qu'un nouveau-né, est garni de volutes de papiers plastique et crépon. S'y trouvent associées d'immenses pétales et de plantureuses feuilles.La scène se décrypte aisément. Ces deux même-pas-trentenaires offrent, en tant que couple, un cadeau en ce jour de fête des grands-mères.La... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 décembre 2015

Nuances

La langue française est riche. Elle contient beaucoup de mots, et aucun synonyme. Chaque terme diffère des autres, par une nuance parfois infime mais toujours importante.Mais la langue française n'est pas assez riche. Certains mots contiennent tant de significations que, si elles étaient des étoiles, l'univers imploserait sous leur poids. Solitude, par exemple. Une rue est vide. Aucun chat ne la traverse, aucun vrombissement de moteur ne résonne. Ce vide est une solitude. Elle n'est ni plaisante, ni désagréable. Elle ne fait... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 novembre 2012

Raisonneuse?

Je suppose ne pas être la seule à dresser des bilans de mes journées. Il s'agit d'un processus continu et bien involontaire (je préfèrerais pouvoir profiter de chaque instant sans le jauger d'un œil critique et presque calculateur). Chaque événement, parole, pensée ou même image captée du coin de l'œil, participe à la mise à jour de mon « sentiment de la journée ». Le plus étrange -à mon sens- dans cette dynamique, réside dans la hiérarchie qui la préside. Je suis incapable de savoir ce qui va peser sur le choix... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 octobre 2012

Une façon de marcher

Raconter son trajet en allant à l'école.. Les profs sont drôles; avec leurs sujets. A quoi croyez vous que je pense le matin; moi? (Surtout quand je n'ai pas petit-déjeuné).   « Les sens sont exacerbés. La ballade se savoure en sachant que dans le sac il y a riz et légumes sautés; thé et part de tarte. Le café du matin se respire à la sortie de l'immeuble; lorsque la bouffée de chaleur s'échappe de l'échoppe où les clients matinaux s'engouffrent. En remontant la rue il est possible de prendre plusieurs repas en ne se... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 décembre 2011

La fin préméditée et mon dessert d'élection

Le problème principal des vacances, je ne vous apprends rien, c'est d'en sortir. D'autant plus lorsque l'on a encore deux semaines mais que la seule solution pour survivre est de commencer à réviser immédiatement. Rationnellement, c'est clair. Hélas, j'ai peur de ne pas être aussi rationnelle que je l'espère: le principe de réalité, je n'ai pas encore tout à fait saisi. Par chance, je crois que cuisiner une semaine sans s'arrêter (certes, j'exagère, ayant du dormir pour raisons biologiques) me permet de faire une trêve sans me... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 juillet 2011

La lassitude et un cheesecake tout doux (au goût et au moral)

La lassitude … Ne croyez-pas que j'en parle parce que je me sens actuellement lasse: il se trouve simplement que ce mot tournait dans ma tête. Je crois que ce mot désigne le sentiment qui m'est le plus désagréable, le simple fait de prononcer ce mot me faisant me sentir un peu terrifié. La haine, brûlante ou glacée, la solitude infernale, la jalousie dévorante, la peur infinie... tous ses sentiments peuvent détruire ou abimer mais permettent parfois aussi d'apprendre, de changer de façon infinitésimale. On s'en sort avec un esprit... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 13:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,