05 août 2015

Démoniaque

L'archet est immobile, tant il bouge vite. Le contraste est saisissant avec le regard fixe. La musicienne est résolument normale, en jeans et cheveux longs. Mais l'instrument est celui du diable. Si Faust avait joué de la musique, il aurait choisi le violon. Cet instrument vibre, et parle. Le saxophone aussi, mais d'une voix humaine, qui dit la mélancolie et la convivialité. Le son produit par un violon est d'un temps plus ancien, et d'un endroit qui n'existe pas. Cette musique est celui du peuple des fées, et des créatures de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 octobre 2013

Sans se trahir

Je suis un animal des cavernes. Un petit lézard soupçonneux qui aime se dorer seule au soleil et se faufile entre les pierres au moindre mouvement. Conséquemment, me persuader d'user des réseaux sociaux a été ardu. Finalement, j'y trouve mon compte. Surtout lorsqu'est créé un Mouvement international pour la mijotage.Mijoter une viande est une des plus belles façons de préparer un repas. Le cuisinier saisit la viande. Instantanément, l'odeur de grillé et de caramélisé aiguise son appétit. Durant plusieurs heures il imaginera la... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2013

Les belles gens

Ces derniers jours les belles et laides gens ont emplit ma vie. Le gris mitigé, le ni-l'un-nil'autre, semblait avoir disparu. Je n'ai aucune envie de vous parler de laideur. Alors parlons des autres. De celles qui valent la peine que l'on se souvienne d'elles. Il y a eu l'homme dans le métro. Il est rentré juste alors que les portes se fermaient et a commencé à réciter. D'abord, personne n'a écouté. Nous pensions connaître son discours. Puis, certains yeux se sont levés. Certaines oreilles se sont ouvertes. Il cherchait à se marier,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 avril 2013

Petit post pour dire que je les aime

La première fois que j'ai marché dans ce quartier; le soleil m'a poussé à ôter mon blouson. J'avais la tête pleine de bonnes nouvelles et des odeurs de viande caramélisée m'entouraient Pourtant, je m'y étais sentie moins bien qu'aujourd'hui, alors même que le vent soufflait mon manteau en me donnant des allures de Dracula (nain) et me gelait jusqu'aux os. Je m'étais sentie mal à l'aise. J'avais l'impression que tous les habitants me dévisageaient. Ils sentaient en moi l'inconnue. L'intruse. Il faut dire que tout en moi; ma couleur de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juillet 2012

Retour au simple

Gourmandise hebdomadaire: L'enfant marchait droit devant elle et droite comme une reine. A son approche chacun s'écartait et elle savourait leurs regards admiratifs et craintifs tout à la fois. Derrière elle toute sa fratrie, tête penchée et plongée dans l'action, ne songeait même pas à profiter de ce petit plaisir. Elle étendit les bras légèrement plus en avant, ainsi qu'une prêtresse venant présenter une offrande à quelque dieu exigeant. Il y eut dans la foule un mouvement de recul presque insignifiant mais néanmoins assez... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2012

Y a danger

Je m'interromps dans une retranscription d'entretien. Si j'en crois mon ordinateur, j'ai commencé il y a deux heures et demie. J'ai retranscris quinze minutes. C'est un bon score. Il faut dire que G. parle bien. Pas trop vite, peu d'hésitations et, surtout, il est un extraordinaire conteur. J'aurais pu l'écouter me raconter sa vie tout l'après-midi. Il mime la scène dont il me parle, il imite les voix de ses interlocuteurs, il n'hésite pas, il dit, là, sur l'instant, la chose amusante ou étonnante qui revient. C'est la première... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2012

Mouvements

Opus culinaro-verbeux du jour: la tarte au citron. Meringuée (cela va de soi, sinon il lui faut une couche de ganache au chocolat). Elle tata du doigt l'épaisse couche de meringue pour en apprécier la mollesse et la douceur. Satisfaite, elle en recueillit un peu sur la pulpe de son index et la lécha furtivement. Le deuxième aller-retour ramena un peu de l'appareil doucement acide qui trônait sous la meringue. Elle mordillait son index pour récupérer chaque atome de plaisir qui s'était logé en dessous.. La cuillère traversa les... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mars 2012

Les faces de la gourmandise

Le texte de la semaine est court. Mais j'avais peur de le rallonger inutilement (et puis 30 pages d'un texte ardu m'attendent) Elle est la reine du poisson pané et des épinards congelés. Il scrute avec précaution les informations nutritionnels sur chaque emballage. Elle n'a pas le temps de lire le journal alors elle allume la télé durant le diner du soir. Il a pris un abonnement à la salle de gym. Elle et lui regardent avec dédain celles et ceux qui passent leur dimanche à déguster une daube en famille. Elle préfère le... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2012

Parce que c'est bon de revenir aux bases...

Alors un conte pour la quatrième gourmandise (demandée par C.) La reine lui avait souvent raconté comment le roi l'avait épouser. Dans un élan d'obstination romanesque, celui-ci avait fait essayer une chaussure à toutes les jeunes filles du pays, jusqu'à trouver le pied parfait qui serait parfaitement chaussé. Aussi, quand la princesse dut trouver à se marier, elle décida que ce serait avec celui qui lui apporterait la chaussure parfaite: elle préférait qu'il y eut multiplication des chaussures que des jeunes filles à marier. Les... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 15:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 décembre 2011

La fin préméditée et mon dessert d'élection

Le problème principal des vacances, je ne vous apprends rien, c'est d'en sortir. D'autant plus lorsque l'on a encore deux semaines mais que la seule solution pour survivre est de commencer à réviser immédiatement. Rationnellement, c'est clair. Hélas, j'ai peur de ne pas être aussi rationnelle que je l'espère: le principe de réalité, je n'ai pas encore tout à fait saisi. Par chance, je crois que cuisiner une semaine sans s'arrêter (certes, j'exagère, ayant du dormir pour raisons biologiques) me permet de faire une trêve sans me... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,