04 avril 2016

Rendez-nous les défauts !

La chasse est ouverte. Celle au défaut. Petit ou gros. Cet objet a une tache. Celui-ci a une bosse. Poubelle. Le fromage porte des bactéries, la fleur est allergène, le beurre donne du cholestérol. Sans oublier cette fille, connue sur Meetic, qui boite. Ou ce garçon, qui louche. Désormais, les choix se font par l'exclusion. Une minuscule tare suffit, pour que l'excellence devienne du second choix. À ce jeu-là, tout le monde perd. Les choses ne sont extraordinaires que dans leur globalité. Pas après avoir été disséquées, fragment par... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2013

Ma tête ruisselle et se courbe (titre sans rapport avec ce qui suit)

Ce matin, je me suis recouchée. Afin de réussir à me rendormir, j'ai invoqué. Voici celui qui s'est présenté à moi. Je ne sais pas qui il est, d'où il va, d'où il vient (ni sur quel étage il erre). Sérieusement, j'aimerais le remplir. Et que cela soit partagé. Voulez-vous en être? Le chat fixe la porte du four. Il savoure l'odeur du rôti. Sa queue s'agite de plus en plus. Une senteur de caramel, puis de grillé et enfin de brûlé emplit l'appartement. Les minutes s'écoulent. Un juron retentit, suivi par des plats précipités. Un... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2013

Les belles gens

Ces derniers jours les belles et laides gens ont emplit ma vie. Le gris mitigé, le ni-l'un-nil'autre, semblait avoir disparu. Je n'ai aucune envie de vous parler de laideur. Alors parlons des autres. De celles qui valent la peine que l'on se souvienne d'elles. Il y a eu l'homme dans le métro. Il est rentré juste alors que les portes se fermaient et a commencé à réciter. D'abord, personne n'a écouté. Nous pensions connaître son discours. Puis, certains yeux se sont levés. Certaines oreilles se sont ouvertes. Il cherchait à se marier,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 avril 2013

Post quasi télégraphique

Ouvrir des lettres. Travailler mécaniquement. Confondre les lettres sur le clavier et le sens des mots « rue » ou « code postal » à force de répétition. Se sentir tout à la fois éreinté et certain de n'avoir rien fait. Comprendre ce que c'est de rester tard le soir pour ne pas sombrer plus encore le lendemain. Mais aussi: La douce sollicitude impromptue d'une femme timide. Se programmer quatre jours de vacances en solitaire et être ranimée de cette sensation de faire. Les râleries communes avec la voisine de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 08:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,