16 mai 2016

1, 2, 3 … Soleil ?

L'air est frais – froid, même. La peau refroidit un peu plus à chaque minute. Seul le soleil pourrait rabattre cette chair de poule matinale. Mais il joue à cache-cache. Il ne sort des nuages qu'à l'heure où les jambes ont glissées sous le bureau. Il fuit toutes les tentatives de promenades. Sans parler des soirs qui s'installent dès le lever du jour.Mais même absent, le soleil reste présent. Il dure, dure, dure. Et de plus en plus ! Le soleil est mon cauchemar. Les rayons chuchotent. Ils interdisent le repos. Rappellent ce qui... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 décembre 2015

Entre deux eaux

Sommeil et veille ? Comme si la conscience ne connaissait que deux états – comme si seuls le jour et la nuit existaient. L'esprit connaît mille nuances d'aube et de crépuscule. Les images fantasmatiques qui sont projetées sur les paupières, une fraction de seconde avant l'endormissement. Celles qui se transforment en rêves – ou cauchemars. Le bruit blanc, vide paisible, qui accueille le matin. Celui qui est vite comblé par la mémoire des dates, des noms et des plannings.Lorsque la fatigue s'étend, ces instants s'étirent. Jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 avril 2012

Stratégie et calcul

Toujours le même principe: chaque semaine, un texte de 1 500 mots autour d'une pâtisserie (et je suis toujours dans l'attente de propositions/demandes!): Ma jetait sur son four un œil accusateur et menaçant. Elle commençait à perdre patience. Sur sa table s'alignaient, accusatrices, les fournées précédentes. Aucune n'avait supporté l'épreuve ultime qu'elle leur avait fait subir. A vrai dire, elle trouvait les pâtissiers actuels bien imprévoyants. Le gâteau aux pommes: voilà un dessert qui pourrait être décliné, réinventé,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 mars 2012

Être pure et dure (comprendra qui pourra)

Défi de la semaine: la religieuse... Je viens de recevoir mon voile. Il est très beau, noir et luisant. J'ai peur qu'il passe mal l'épreuve du temps, qu'il palisse et perde son éclat. J'ai peur de perdre mon intégrité. Il me faut lutter pour ne pas tomber dans le pêché d'égoïsme et je me répète que toutes mes sœurs sont soumises aux mêmes aléas. Depuis le petit jour nous sommes toutes réunies et nous attendons patiemment que l'heure sonne. Je tire ma force de leur présence à mes côtés. Pourtant je ne peux m'empêcher de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 mars 2012

Le plaisir par surprise

Je viens de me rendre compte que je suis souvent surprise. Surprise d'un plaisir qui surgit, fort, là où j'aurais pu l'attendre mais où je ne l'escomptais pourtant pas Je suis toujours surprise lorsque je me glisse dans des draps propres. Je suis toujours surprise lorsque je trempe les lèvres dans un thé parfaitement infusé. Surprise aussi que les autres puissent être à ce point heureux pour moi et que je puisse l'être pour eux. Surprise lorsque mes dents molaires broient un carré de chocolat noir comme lorsque le soleil vient... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 mars 2012

La cuisine de la mère (rêveries et tartes)

Pâtisserie de la semaine: le baba au rhum. Mon père a à peine haussé un sourcil en apercevant le perchoir à oiseaux. Elle l'avait installé dans ma chambre la veille au soir et avait placé dans une coupelle des fragments de dragées et quelques gouttes de sirop d'orgeat. Habitué aux extravagances de sa femme, il m'avait souri d'un air complice et était sorti en silence. A peine la porte s'était-elle refermée que ma mère me souriait de la même façon. J'étais partagée entre ces deux mondes qui, étrangers l'un à l'autre, cohabitaient... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 septembre 2011

Tellement de tout et trop peu de cookies

Chaque rentrée on s'en étonne et on oublie à chaque vacances. On oublie que l'université, la vie des études c'est cette profusion, ce fourmillement continuel dans tous les sens, et charge à chacun d'ordonner les information. Tellement d'individus, à voir, à connaître, essayer de comprendre et auxquels sourire perpétuellement ou sur l'épaule desquels dormir. L'impression en conséquence d'être terriblement seul dés que l'on sort de là, tant on se sent entourée de toute part, par cette simple inter-connaissance multiple. Tellement... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 17:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 septembre 2011

La sonnerie et le potimarron en salé

Un locataire de l'immeuble a fait installé une ligne téléphonique chez lui. La nouvelle n'a en soi aucun intérêt si ce n'est que sa conséquence immédiate est que j'entends désormais régulièrement la sonnerie. Or je n'ai moi même que mon portable, de même que, à priori, la plupart de nos voisins, si bien que cela fait deux ans que cette sonnerie n'a pas retenti à Lyon. Alors lorsque j'entends la sonnerie, je ne peux avoir qu'une réaction: aller décrocher. Lorsque je suis occupée, je m'attends confusément à ce qu'un de mes parents... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,