01 février 2016

Survivre sa vie

Dormir est, finalement, plus important. D'abord est venue la fatigue. Une grande lassitude. Mais l'esprit vainc. Ce n'est pas facile. Il combat un peu, beaucoup, sans relâche même. Finalement, il garde le corps éveillé.Derrière, il trouve une nouvelle énergie. Ce n'est pas la vitalité. Cette chose est plus sautillante, presque fébrile. Mais elle est pleine d'inspirations.L'esprit se croît seul maître à bord. Il ignore que, plus loin, l'attend l'épuisement. Celui qui est néant. Un jour, le corps cesse d'écouter les arguments. Il cesse... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2016

Métro

Une femme politique a osé dire qu'elle aimait le métro. Suite à quoi elle a été incroyablement moquée. Pourtant, peut-être disait-elle la vérité. Une rame de métro est un lieu parfait, pour observer les gens, et pour les aimer. Je me souviens de ces deux jeunes hommes, riant voici quelques heures. L'un avait un profil d'elfe – yeux et oreilles tirés vers le haut –, l'autre évoquait le troll – sourcil et menton vers l'avant. Aucun n'était très beau. Tous deux étaient superbes.Je me souviens de ce couple, s'enlaçant voici quelques... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 novembre 2014

Privilèges

Je suis née Française. Française : le mot a été écrit. Sans que personne ne demande – ou ne combatte. Je suis Française. Le fait est sûr. Si naturel, si normal, qu'il perd tout sens. Il n'a aucune existence consciente. Peu de Français se définissent comme tels, d'emblée. Ils déclineront nom et âge, profession et passion, peut-être la ville où ils habitent, ou l'endroit où ils rêvent d'habiter.En bonne bobo, je ris même du concept des nationalités. Je n'ai ni peur, ni doute, ni question. Et des centaines de personnes craignent,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 novembre 2014

Moment de haine. Riz au lait pour se guérir.

Des rennes adorables, une façade devenue rouge et des boîtes aux lettres (spéciales pôles Sud) ornent ce grand magasin. Ils sont plus touchants que toutes les diodes clignotantes du monde. J'adore Noël. Pas les illuminations massives, la foule des avenues et les vendeurs intrusifs qui regardent votre carte de crédit avec espoir. Sont Noël : les décorations municipales de mon village, les bredele de ma grand mère et le sapin de ma mère sont Noël. Ils suffisent. Mais ces boîtes aux lettres, j'attendais avec plaisir de les voir se... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,