21 mai 2015

Les bêtes

L'araignée était au fond de l'évier. Elle me fixait. Tous ses yeux convergeaient vers l'humaine qui était à son plafond. Pourtant, elle n'a pas bougé lorsque le coquetier l'a recouverte. Trente secondes plus tard, elle zigzaguait sur les rebords de fenêtres, entre cendriers et pots de fleurs.Je n'ai jamais pu tué un insecte, coccinelle comme cafard. Ceux qui hurlent à l'idée d'écrabouiller un moucheron sont souvent des gens biens. Ils refusent de faire du mal. Une minorité a des motifs moins nobles. J'ai simplement trop d'imagination.... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 décembre 2013

Quelqu'un tirait un édredon sur l'humanité

Le ciel était noir. Je ne m'en suis pas rendue compte de suite. Pourtant, les étoiles étaient nombreuses. A chaque retour au bled, je redécouvre cette pigmentation du ciel. Elle le font paraître plus grand et plus étroit, plus grandiose et plus amical. Pas ce soir. Il était juste étrange. Car toute une moitié était colorée de noir-blanc-rose. Une teinte inimaginable. Je n'ai pas saisi immédiatement ce qui était « ciel » et ce qui était « nuage ». Lorsque la raison rend les armes, un moment, le monde devient... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 mai 2011

Le génie de l'Orient et une envie de simple

 Je me trouvais hier au Musée des beaux-Arts pour voir l'exposition "Le Génie de l'Orient" qui me tentait bien depuis un certain temps. Comme je sais que la Sœur aurait bien voulu y aller je m'étais munie de l'appareil photo pour lui ramener des formes, décors et entrelacs aptes à guider son crayon. Mais j'en suis ressortie avec ces mêmes formes gravés sur la rétine, l'esprit balladeur pour le reste de la journée. Alors j'ai eu envie de vous faire partager.               ... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 14:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mai 2011

Un marché et une salade parfumée

 J'avais prévu d'aller voir la Soeur aujourd'hui et j'étais même partie à l'heure. Mais, pour le malheur de mon horaire, j'ai croisé un adorable marché à Jean Macé. J'aime les marchés. Ils sont à l'opposé de grands complexes comme la Part Dieu qui me rendent claustrophobes et me mettent mal à l'aise. (Cet endroit me perturbe vraiment: le sens de l'orientation comme l'humeur). J'aime les odeurs de la vingtaine de sortes d'olives marinées qui se répand dans les allées comme celle des poissonniers. J'aime les marchands: grands... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,