27 janvier 2014

De la certitude à la croyance

Ma sœur et moi avons les mêmes souvenirs de nos maladies d'enfance. Les réveils plus qu'embrumés, nauséeux, avec la tête qui cogne et le corps qui nous veut du mal. La voix geignarde qui anonne « Vais pas biiiien ». L'inquiétude, immédiate dans le regard des parents. Ils s'arrêtent et ne regardent que nous. La main sur le front, puis les lèvres, prennent notre température.« Bon, j'appelle le bureau ».Voilà. Elle n'a aucune hésitation. Elle n'ira pas travailler aujourd'hui.Ensuite le médecin viendra, examiner... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2014

Apprendre (à faire un bol d'udon)

D'abord.L'enfant-qui-ne-l'est-plus part. Il s'installe seul. Il ne prend pas ses marques, il les fabrique, ce qui est plus grisant. Sortir de son appartement et se balader dans son nouveau quartier afin de trouver sa nouvelle boulangerie. Il apprend la solitude et il aime. Il savoure le pouvoir de faire ce qu'il veut, quand il veut. La douche à quatre heures du matin ou le gâteau au chocolat à minuit. Finalement il commet peu d'excès. Il jouit de la possibilité de pouvoir le faire.Puis.Il revient. Juste une semaine, ou quelques jours.... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 janvier 2014

Cruauté, bêtise, voyance

Cruauté, d'abord. Le mot. J'ai récemment pensé « c'est cruel ». Ce jour-là, les mots n'étaient pas ceux attendus. Ils avaient fait mal, s'étaient enfoncés loin, vite, profondément et avaient tout détruits sur leur passage. Finalement ils seront peut-être bénéfiques (à voir dans quelques temps). Mais je reste incapable de revenir sur mon jugement : c'était cruel. Et pourtant sans cruauté.D'où ma gène : peut-on dire qu'une chose est cruelle, sans que la personne qui en est à l'origine le soit?Le dictionnaire fait la... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 décembre 2013

Quelqu'un tirait un édredon sur l'humanité

Le ciel était noir. Je ne m'en suis pas rendue compte de suite. Pourtant, les étoiles étaient nombreuses. A chaque retour au bled, je redécouvre cette pigmentation du ciel. Elle le font paraître plus grand et plus étroit, plus grandiose et plus amical. Pas ce soir. Il était juste étrange. Car toute une moitié était colorée de noir-blanc-rose. Une teinte inimaginable. Je n'ai pas saisi immédiatement ce qui était « ciel » et ce qui était « nuage ». Lorsque la raison rend les armes, un moment, le monde devient... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 décembre 2013

Cuisine absolue

J'ai regardé Le festin de Babette. Puis, je l'ai regardé à nouveau. Le film était si beau et si simple que j'en suis restée toute écarquillée. (La phrase précédente est grammaticalement incorrecte mais pourtant juste. Je la laisse donc). J'ai envié son art, sans vraiment le désirer. Ce sommet de la cuisine n'existe pas. Babette n'incarne pas la perfection de sa cuisine – la perfection est relative – mais son absolu. Des plats si aboutis qu'ils font autour d'eux et le silence et le bonheur.Pour les cuisiniers « normaux » le... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 décembre 2013

Dans le four, la chaleur

- Rien à dire - Cela fait un moment que sur ces pages chaque mot est une plainte. Toute cela devenant lassant, autant s'en passer. Je me rends régulièrement sur le blog de Gracianne. Je m'y repais de photos de paysages froids et beaux, d'ambiances chaudes et belles. Elle sait dire les nourritures, les sucres et les viandes fondantes, qui font du bien. Ces plats ont une chaleur humaine. J'ose rarement suivre ses recettes. Tenter de réaliser un fantasme est toujours dangereux. Mais, parfois, il allume une étincelle dans les yeux. Il... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 novembre 2013

Ma tête ruisselle et se courbe (titre sans rapport avec ce qui suit)

Ce matin, je me suis recouchée. Afin de réussir à me rendormir, j'ai invoqué. Voici celui qui s'est présenté à moi. Je ne sais pas qui il est, d'où il va, d'où il vient (ni sur quel étage il erre). Sérieusement, j'aimerais le remplir. Et que cela soit partagé. Voulez-vous en être? Le chat fixe la porte du four. Il savoure l'odeur du rôti. Sa queue s'agite de plus en plus. Une senteur de caramel, puis de grillé et enfin de brûlé emplit l'appartement. Les minutes s'écoulent. Un juron retentit, suivi par des plats précipités. Un... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2013

Parenthèse (merci pour celle-ci)

Trois brunes se sont retrouvées. Elles se sont rencontrées il y a des années. Elles ont été rassemblées par les même intérêts, et par des yeux grands ouverts sur le monde. Elles n'ont pas les même chemins. Elles ont le même plaisir à manger. Ces jeunes filles se sont offert une parenthèse, sur des chaises dépareillées, devant des gâteaux délicieux. Elles ont navigué entre le sucré et l'acide, avec des compositions parfaitement réfléchies et aucunement prises-de-tête. De la pure gourmandise sous beaucoup d'élégance, aussi agréablement... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2013

Celle qui dévore du chocolat

J'ai trébuché sur l'absence d'une pierre. « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirais mon église ». Je n'ai jamais cru. Je n'ai foi ni en Dieu ni en l'homme. Pourtant j'ai voulu tisser des liens, bâtir ma solidité sur les autres. Lorsqu'une amitié de quelques mois cesse, même importante, même belle, le choc peut être atténué, raisonné. Vous avez seulement cru trop vite, bâti un château en Espagne et même un building sur du vent. « Mea culpa »; « on ne m'y prendra plus ».... Fini. Parfois, l'amitié a... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2013

Sans se trahir

Je suis un animal des cavernes. Un petit lézard soupçonneux qui aime se dorer seule au soleil et se faufile entre les pierres au moindre mouvement. Conséquemment, me persuader d'user des réseaux sociaux a été ardu. Finalement, j'y trouve mon compte. Surtout lorsqu'est créé un Mouvement international pour la mijotage.Mijoter une viande est une des plus belles façons de préparer un repas. Le cuisinier saisit la viande. Instantanément, l'odeur de grillé et de caramélisé aiguise son appétit. Durant plusieurs heures il imaginera la... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,