Est-ce la lumière du soir ? Est-ce l'état de mon esprit ? Les sculptures de l'église Saint-Laurent se détachent avec force sur le bleu-blanc du ciel. Les peaux les plus lisses sont constellées de crevasses. Rides, rires, lippes boudeuses, entrelacs des oreilles et boutons d'acné : chaque caractéristique saute aux yeux. Les teintes de cheveux, leur épaisseur, leur brillance, jusqu'à la rugosité de leurs écailles... Tant de détails, dans chaque corps humain. Leur variété – plus qu'infinie car d'un infini qui augmente à chaque naissance – est juste fascinante. Chaque instant de ma vie pourrait être passé à s'en émerveiller. Si je vivais trois siècles encore, je n'aurais même pas le temps de m'intéresser aux gestes, et aux immobilités.
Sauf que, quand je me lève le matin, je pense au boulot, à la pluie, aux ennuis. Je suis aveugle au reste.

cake-caramel-entier

Je crois n'avoir jamais regardé le visage de mes plus chers amis. Pas avec cette acuité. Je le regrette. L'une d'elles m'a offert les éclats de caramel qui décorent ce gâteau. Ils sont tout à fait facultatifs. Sauf qu'ils sont aussi essentiels : je n'ai réalisé le (par ailleurs délicieux) cake vanille-caramel de Carole que pour les utiliser.
Petite variante personnelle : j'ai réalisé plus de caramel crémeux, pour en décorer le cake, et pouvoir en napper une ou deux tranches... Ce fut une bonne, voire brillante, idée.

Cake au caramel et à la vanille
(1 moule de 21*11 cm)

Pour le caramel

  • 100 g de sucre

  • 20 g de crème liquide entière

  • 1 gousse de vanille

Pour le cake

  • 150 g de farine + 1 pincée de sel

  • 50 g de poudre de noisettes ou d'amandes

  • 1 càc de levure chimique

  • 50 g de sucre

  • 3 œufs

  • 50 g de beurre fondu

  • Fac. : pralin ou éclats de caramel

Modus operandi :

  • Le caramel : Couper la gousse de vanille en deux, en prélever les grains.

  • Mélanger la gousse, les grains et la crème, faire chauffer et stopper juste avant ébullition. Tenir au chaud.

  • Réaliser un caramel à sec. Ajouter la crème bien chaude, en 2 ou 3 fois, en mélangeant énergiquement.

  • Faire cuire encore deux minutes ou plus pour homogénéiser (des éclats de caramel peuvent se former).

  • Laisser refroidir, ôter la gousse.

  • Le cake : Mélanger la farine, la levure, le sel, la poudre de noisettes ou d'amandes.

  • Battre les œufs avec le sucre. Ajouter les ¾ (peser avant !) du caramel refroidi, puis le beurre, en mélangeant bien à chaque fois.

  • Incorporer le mélanger sec, mélanger grossièrement.

  • Verser dans le moule chemisé de papier sulfurisé, ou beurré.

  • Faire cuire 50 minutes dans un four préchauffé à 160°C.
    Laisser tiédir, démouler, et laisser refroidir sur une grille.

  • Décorer avec du caramel restant, saupoudrer de pralin ou d'éclats de caramel. Servir avec du caramel...

cake-caramel-entier2