Lui, qui tient la portière ouverte, est emmitouflé dans sa doudoune façon bibendum. Elle, s'extirpe précautionneusement de la voiture, les poils de la fausse fourrure de sa capuche volant au vent. Le pot de fleurs, qu'elle porte aussi précautionneusement qu'un nouveau-né, est garni de volutes de papiers plastique et crépon. S'y trouvent associées d'immenses pétales et de plantureuses feuilles.
La scène se décrypte aisément. Ces deux même-pas-trentenaires offrent, en tant que couple, un cadeau en ce jour de fête des grands-mères.
La scène me semble d'un exotisme fou. Impossible pour moi – jeune femme se pensant toujours petite fille – de m'imaginer à leur place. Ils sont mes voisins. Ils sont à des années-lumière.

cookies-conti-1

Le meilleur truc, pour se sentir un peu comme les autres, c'est peut-être d'offrir des cookies. Ceux-ci étaient destinés à un anniversaire et m'ont quasiment valu une demande en mariage. La recette de Philippe Conticini (extraite du livre Sensations) n'a pas ce fondant (limite cru) que j'aime trouver au centre de mes cookies. Elle compense par une belle puissance de goût.

Pour une assiette débordante de cookies

(J'ai divisé la recette d'origine par deux)

  • 30 g de noisettes caramélisées (cacahuètes dans la recette d'origine)

  • 30 g de cerneaux de noix

  • 132,5 g de beurre mou

  • 110 g de sucre vergeoise

  • 25 g de sucre semoule

  • 2 petits œufs (92,5 g)

  • ½ gousse de vanille

  • 1 pincée de fleur de sel

  • 222,5 g de farine T55

  • 10 g de farine complète

  • ¼ de càc rase de levure chimique

  • 60 g de pastilles de chocolat noir (ou morceaux coupés dans une tablette)

  • 60 g de pastilles de chocolat au lait (ou morceaux coupés dans une tablette)

Modus operandi :

  • Réaliser les noisettes caramélisées (ou, à défaut, les garder « nature »).

  • Dans le bol d'un robot, mélanger à la feuille (batteur plat), le beurre et les deux sucres.

  • Ajouter les œufs en deux fois, puis les graines de la gousse de vanille fendue et grattée, puis le sel, la levure et les farines.

  • Mélanger rapidement et incorporer rapidement les fruits secs concassés grossièrement, puis les pastilles de chocolat.

  • Étaler la pâte en un rectangle de 3 à 4 cm d'épaisseur, filmer au contact puis réfrigérer environ 2 heures.

  • Tailler des cubes aux dimensions souhaitées pour les cookies, puis les rouler en boules avec les mains farinées (j'ai oublié cette étape !)

cookies-conti-crus

  • Placer les futurs cookies sur une plaque couverte de papier sulfurisé.
  • Cuire 8 à 10 minutes (petits cookies) ou 10 à 12 (gros) dans un four préchauffé à 180°C.

    M. Conticini conseille de les déguster encore tièdes...

cookies-conti-2