La jeune femme aurait pu être une Parisienne comme les autres. Une de celles qui ont élégance, travail et répertoire téléphonique rempli.
Mais ses cheveux blonds cendrés n'avaient pas approché un ciseau depuis longtemps. Son sac à dos, de lycéenne, était gris de vieillesse. Ses baskets étaient informes.
Dans le métro, elle demandait de l'argent. Sa voix était rauque et, surtout, lasse. Le ton était monotone et les phrases n'avaient aucun rythme. Comme un robot qui aurait compris le désespoir.
L'homme a été violent. Ses paroles – car il n'a pas levé la main – étaient pleines de colère. Il a craché sa haine sur la mendiante. Comme si elle l'avait agressé.
Qu'avait-elle pu lui faire ? Son discours, je n'y avais pas prêté attention – l'habitude. Je me suis souvenu, de bribes récurrents : excuse d'importuner, vous êtes souvent sollicités, pas d'hôtel, la faim, un ticket restaurant, une pièce ou une cigarette...
Puis, fiat lux.
Elle avait dit que mendier l'
humiliait. Voilà, je crois, ce que cet homme n'a pas supporté. Qu'une SDF dise qu'elle avait de l'honneur – et se sentait le perdre. Mais, moi, je n'y vois rien que de très normal – même si violent.

 

welsh 2

Quand le monde ressemble à cela, j'ai des envies de dimanche sans sortir, de petits-déjeuners qui sentent le beurre, de goûters avec un thé fumant.
Les welsh cakes de Pascale sont idéaux. Comme des scones, un peu plus friables, cuits à la poêle. À déguster le jour même, ou passés au grille-pain le lendemain. (Selon Pascale, ils se congèlent très bien, mais je n'ai pas pu essayer...)

Welsh cakes

(environ 20 pièces de 7 cm de diamètres, 30 pièces de 5 cm)

  • 350 g de farine + un peu

  • 1 sachet de levure chimique

  • 175 g de beurre ou margarine

  • 3 pincées de sel

  • 100 g de sucre

  • 100 g de raisins secs

  • ½ càc de 4 épices

  • 1 œuf

  • 2 càs de lait

Modus operandi

  • Mélanger la farine, la levure et le sel

  • Incorporer le beurre ou la margarine du bout des doigts pour obtenir une chapelure grossière.

  • Ajouter le sucre, les raisins et les épices. Mélanger.

  • Ajouter l’œuf battu et le lait. Mélanger juste assez pour avoir un pâton qui se tienne.
    Ajouter éventuellement un peu de lait ou de farine.

  • Étaler la pâte sur un plan fariné, sur ½ cm d'épaisseur environ. Découper à l'emporte-pièce.

  • Graisser légèrement une poêle en fonte ou une crêpière. La faire longuement chauffer et y cuire les cakes 3 à 4 min par côté sur feu doux. Ils doivent être dorés mais cuits à l'intérieur.

welsh 1