Le bronze est d'un noir mat, que le soleil d'août parvient à faire luire. Mais les rayons soulignent surtout la fine poussière qui souligne les reliefs des sculptures. Rodin a modelé des corps, humains à l'extrême. Ils sont donc très étranges. Les damnés grimpent le long de cette porte, et leurs lamentations sont presque audibles. La pellicule blanche qui les recouvre semble un ajout volontaire de l'artiste. Eux, condamnés à souffrir, sont également victimes de l'oubli des vivants.

Visiter ce jardin plein de corps en souffrance, dans la chaleur de l'été, donne d'étranges idées. L'expression d'un tel talent réjouit, alors que les sujets sont d'une indicible mélancolie. Et le sol est déjà noyé sous un petit tapis de feuilles ocres. Elles ploient sous les pieds, juste avant de craquer. Sont-ce des gémissements ?

tarte 1

Ces tartelettes sont clairement pour l'été. Lorsque le froid arrive, je préfère qu'une meringue très sucrée nappe une crème fondante. Mais aux beaux jours, ma tarte au citron préférée est plus dense, avec son appareil cuit, presque un clafoutis. Elle est très douce. Cette recette est celle du chef Sébastien Mahuet, récupérée dans le Régal n°60 ( lui fait une grande tarte : j'ai préféré des desserts individuels).

Tarte aux citrons « cuite »

6 personnes

Pour la pâte sablée

  • 250 g de farine

  • 140 g de beurre en pommade

  • 100 g de sucre glace

  • 2 œufs

  • 30 g de poudre d'amandes

  • 3 zestes de citron

  • Sel

Pour la crème au citron

  • 3 œufs

  • 125 g de sucre

  • 100 g de crème fraîche épaisse

  • 2 citrons (de Menton si possible)

Modus operandi

  • Pour la pâte : mélanger les œufs, le sucre, le sel et le beurre. Mélanger dans un autre bol la poudre d'amandes, les zestes et la farine. Assembler les deux mélanges dans un batteur, et faire travailler la machine juste assez pour obtenir une bâte homogène.

  • Étaler la pâte en une abaisse de 2 mm d'épaisseur. Foncer un moule (beurré ou couvert de papier sulfurisé), ajouter des poids de cuisson (ou des légumes secs) et faire cuire à blanc, 12 min dans un four préchauffé à 180°C. La pâte doit être juste colorée.

  • Pour la crème : fouetter les œufs, le sucre, le jus et les zestes des citrons pour obtenir un mélanger homogène.Ajouter la crème en mélangeant avec douceur. Laisser reposer au froid au moins 15 min (si possible, laisser reposer une nuit pour que le parfum du citron se diffuse mieux.)

  • Verser la crème sur le fond de tarte et faites cuire 20 min dans un four préchauffé à 150°C.

  • Servir froid, avec éventuellement un peu de meringue caramélisée au chalumeau et du sorbet au citron.

tarte 2