Thierry se fait humilier. La banquière, les potentiels employeurs, l'acheteur de mobile home le rabaissent. Les protagonistes de La loi du marché ne sont pas méchants. Ils défendent leurs intérêts. Ils placent leur personne au dessus de l'autre. Ils n'ont aucune considération pour l'honneur des autres.

Ce film est très douloureux. Il peut empêcher de croire à la beauté. Sauf que. Le couple danse le rock, maladroitement, dans son salon. Ce film est bienfaisant. Parce que la beauté y trouve quand même une place.

croquants1

Ma beauté est de faire du caramel, de rôtir de l'agneau, de cuire des gâteaux.
Les croquants au thé matcha de Loukoum ont empli un dimanche après-midi. J'aime faire fondre le chocolat et en napper précautionneusement chaque gâteau. Les colocs ont aimé aussi, qui les ont achevés en deux jours.

Pour environ 40 croquants au thé matcha

  • 280 g de farine

  • 160 g de sucre

  • 2 càc de levure chimique

  • 1 grosse pincée de sel

  • 2 càs rase de thé matcha

  • 3 œufs

  • 150 g de chocolat noir (Loukoum en utilise le double, mais je trouve que cela cache trop le goût du thé)

Modus operandi

  • Mélanger la farine, le sucre, le thé, la levure et le sel.

  • Fouettez les œufs. Les ajouter au mélange sec et pétrir jusqu'à avoir un pâton. Le renverser sur un plan de travail fariné et former rapidement, en farinant, deux boudins d'une trentaine de cm de long.

  • Placer les boudins, en les espaçant bien, sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Les aplatir avec la paume de la main.

  • Enfourner 30 min à 180°C puis laisser refroidir 30 min sur une planche.

  • Découper au couteau à pain, en biais, des tranches d'environ ½ cm d'épaisseur.

  • Faire cuire à nouveau ses tranches, 10 min de chaque côté à 150°C.

  • Laisser refroidir sur une grille.

  • Faire fondre le chocolat au bain-marie et en napper la moitié de chaque croquant.

croquants2