Une envie qui démange au fond du crâne. L'envie de faire, générer, enfanter. J'ai passé des heures de lycée, longues, très longues, à cause de cela, à vivre-subir cette envie. Une feuille blanche posée sur le bureau, avec un critérium, attend un dessin. Les quelques traits esquissés salissent la blancheur, sans plus.

Après, j'ai écrit.

Le pire étant que cela ne suffit pas. Ils sont humains un peu magiques, et dieux très humains, changelins et pilotes de navire spatiaux, militaires et trickster, vivante-morte et morte-vivante, au fond de mon crâne. Ils ont des noms, ou pas, des mondes, ou le nôtre. Ils sont importants, puissants, complexes, très laids et plus beaux que je ne sais l'être, et le dire, et l'écrire. Ils sont, là, en moi, me font survivre et me font crever.

cheesecake 1

 

Ma recette de cheesecake sans cuisson, en cadeau pour une jeune fille qui aime ça, et que je commence à connaître. Avec plaisir. Le genre de personnes qui empêche de remâcher-ressasser.

3 cheesecakes individuels (base à varier selon ses envies)

(cercles de 9 cm de diamètre)

Pour la base

  • 75 g de spéculoos

  • 40 g de beurre

Pour l'appareil au mascarpone

  • ½ gousse de vanille

  • 100 g de crème liquide

  • 2 g de gélatine (1 feuille)

  • 1 /2 à 1 càs d'eau

  • 150 g de mascarpone

  • 60 g de sucre glace

Modus operandi :

La base

  • Chemiser les cercles à entremet de rhodoïd (ou comme moi de feuilles pour rétroprojecteur, ou n'importe quel plastique propre et assez rigide.)

  • Émietter les spéculoos et les mélanger au beurre fondu, un peu refroidi. Bien tasser cette préparation au fond des cercles.

  • Mettre au frais pour figer.

L'appareil

  • Porter la crème à frémissement, ajouter la gousse de vanille fendue en deux, éteindre le feu et laisser infuser 30 min. Laisser totalement refroidir et mettre au froid avec les fouets du batteur électrique (ou à main pour les courageux).

  • Faire tremper la gélatine 10/15 min dans un bol d'eau froide, pour la ramollir.

    Faire chauffer la demie cuillerée (ou entière, pour ceux qui n'ont jamais réalisé cette manipulation) d'eau et y dissoudre la gélatine en mélangeant vigoureusement.

  • Monter la crème en chantilly.

  • Mélanger le mascarpone et le sucre jusqu'à ce que la masse soit homogène et crémeuse.

  • Ajouter la gélatine, mélanger bien et ajoutez délicatement la chantilly.

  • Verser sur la base et laisser prendre au frais au moins trois heures.