Ces gens sont riches. Ils le montrent ostensiblement – sans ostentation, cela serait vulgaire. Ils n'arborent pas les symboles de grandes marques. Ils ne roulent pas en décapotable.
Leurs habits ne sont jamais froissés. Ils ne sont pas décoiffés. Ils ont tous de larges lunettes de soleil, qu'ils sortent dès les premiers rayons. Les verres sont aussi sombres que les vitres de leur voiture.
Ils marchent dans les rues en propriétaire. Ils se sentent légitimes. Leurs pas ne traduisent aucune hésitation.

Ils ont l'argent. Leurs dimanches matin en sont-ils changés ? Leurs enfants font-ils des adolescents différents ? Sont-ils – excusez la trivialité du mot – heureux ? Ils peuvent s'offrir des « petits plaisirs » qui pour d'autres sont des instants d'exceptions. Leur plaisir devenu perpétuel, ces gens pourraient être heureux.

La lassitude peut les en empêcher. L'envie d'en avoir plus peut s'immiscer là-dedans. S'ils ne s'en contentent pas, je n'ai pas à les envier. Mais je n'ai alors rien à espérer de ce côté-là.

cb1


J'ai fixé une de ces femmes. Impossible de l'imaginer acheter un quatre-quarts de supermarché ou un pot de pâte à tartiner géant. Ces gens ne doivent pas être des gloutons. Ils craquent pour d'autres formes de décadences en cuisine : les adresses à multiples étoiles et les additions à multiples zéros.
Aiment-ils les cookies-brownies ? Peut-être en les « embellissant » un peu, avec du chocolat intense, des éclats de fleur de sel et des dés de citron confit.

Pour 30 gros brownie cookies

(Ou 60 de la taille des miens)

  • 35 g de farine

  • 20 g de cacao non sucré

  • ¼ càc de sel

  • ¼ càc de levure

  • 150 g de chocolat noir

  • 30 g de beurre demi-sel

    (ou beurre doux et de la fleur de sel)

  • 145 g de sucre

  • 2 œufs

  • 100 g de chocolat en pépites

  • QS d'écorce de citron confit en tout petits dés

Sans salir le joli tissu de la jolie robe

  • Mélangez la farine, le cacao, le sel et la levure. Faites fondre le chocolat avec le beurre (au micro-onde, sans problème).

  • Fouetter les œufs et le sucre. D'abord au fouet à main pour dissoudre le sucre puis à l'électrique (ou à l'huile de coude) une dizaine de minutes. Vous devez obtenir une mousse crémeuse et claire.

  • Ajouter délicatement à la maryse le mélange au chocolat.

  • Ajouter de même le mélange à la farine sans trop travailler. Finissez en incorporant rapidement les pépites et le citron.

  • Prélevez des cuillères (de la taille que vous souhaitez) et déposez-les sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Espacez-les bien : les cookies s'étalent à la cuisson.

  • Laissez-reposer 10 à 15 min, le temps de préchauffer le four à 190°C.

    Faites cuire au maximum 8 min (pour des cookies réalisés avec une grosse càc de pâte). Leur surface doit être craquelé et ils doivent être encore bien moelleux.

  • Déposez la feuille de papier sulfurisé sur une grille et laissez refroidir.

cb2

Après, plus besoin de mode d'emploi.