Je viens d'une famille plus prompte à dépenser de l'argent en livres – de SF et d'occasion – qu'en diamants. Je me souviens seulement d'une bague de fiançailles ornée d'un solitaire, et d'une volaille de Noël aux brisures de truffe. Souvenirs peu marquants, d'ailleurs.

Le diamant blanc n'est pas entré dans ma vie mais le noir s'y immisce. Il fait partie de mes « nourritures d'adultes ». Nourritures de solitaire voir de solitude, qui ont des accents tristes et nobles, désespérants et enivrants. Je l'ai goûté dans des salons ou quelques cocktails; je l'ai savouré lors de rares et succulents repas (que mon Yoda personnel en soit loué). Si souvent, j'ai entendu loué la truffe, à grand renforts de superlatifs, et j'en ai ri... Maintenant j'en souris, heureuse du seule souvenir du goût de la truffe. Elle est un diamant, plus précieux à mes yeux de vorace professionnelle que celui, froid, de carbone.

Mais depuis quelques jours, la truffe est devenue un souvenir chaud, un souvenir de repas de famille. Et cela lors d'un seul déjeuner; grâce à une seule personne.

choux0

Des grands, des adultes, des parents, m'initient aux truffes et aux belles nourritures. J'essaie de leur rendre en réhabilitant les nourritures mal aimées. Elles sont belles, elles aussi !

Grâce à Anne-Laure Pham, j'ai aimé et fait aimer les choux de Bruxelles. Un petit miracle qui mérite de le dire, le crier et le partager...

Des pâtes aux mignonnes choses vertes, pour trois personnes :

  • QS souhaitée de pâtes

    (ici des troffie, 50 g par personne parce qu'on a mis plein de légumes dans la poêle)

  • 3 poignées (une vingtaine) de choux de Bruxelles

  • 2 petites carottes

  • 2 cuillères à soupe de miel

  • thym

  • sel, poivre

  • huile d'olive

  • du fromage (copeaux de comté pour moi)

Plat du soir, style bonjour-bonsoir

  • Laver et plonger (5 minutes) vos mignons choux dans une casserole d'eau bouillante. Sortez les à l'écumoire.

  • Une fois qu'ils sont un peu refroidis (aucune raison gustative mais sinon ça brule les doigts), coupez-les en deux dans le sens de la hauteur.

    Lavez, épluchez et coupez en tout petits dés vos carottes.

  • Mettez vos pâtes à cuire dans l'eau de cuisson des choux et en même temps faites fondre votre miel avec un peu d'huile, du thym, du sel et du poivre dans une poêle. Posez-y les choux (côté coupé), puis ajoutez les carottes. Faites dorer, caraméliser les choux : à feu moyen si vos pâtes mettent dix minutes à cuire et sinon adaptez la puissance du feu...

  • Égouttez les pâtes, disposez-les dans les assiettes et ajoutez les légumes par-dessus. Terminez avec du fromage en copeaux et un filet d'huile.

 

choux1