L'odeur prend au nez comme certaines colères prennent à la gorge. Sucrée et fleurie, elle émane de fleurs, autrefois luxuriantes, qui rendent leur dernière odeur. Tous mes sens disent à toute mon âme qu'elle est écœurante. Mais elle s'intègre parfaitement dans la lourde chaleur de l'été qui ne finit pas. La perfection de cet accord la rend belle.

La fraicheur de la maison close hérisse les corps. Figues et courgettes sont posées sur la table. Les battements de mon cœur ralentissent, alors que j'enserre mon corps du long tablier de cuisine. Cuirassée de cette armure, je peux entendre toutes les horreurs du monde qui refuse d'être raisonnable. Les massacres visibles, aux armes et au gaz, et les tueries discrètes, des systèmes et leur inertie. L'odeur de la noisette désarme la laideur des hommes. La sauge combat la fatigue. La pâtisserie sortant du four vainc toutes les angoisses.
J'ai appris à confier mon bonheur aux riens.

 noix_conqu_rante

Noix conquérante...

Envie de fondant et de crémeux. Mais que cela résiste un peu sous la dent. Que le goût soit fin, et réconfortant. Cette recette, illuminatrice de soirée, se prépare plutôt à deux. L'un goûte le riz jusqu'au niveau de réconfort idéal et l'autre saisit les crustacés, que le premier n'ose préparer.

Un risotto et des Saint-Jacques, qui se sont trouvé en accord, pour trois personnes:

  • 180g de riz, arborio ou carnaroli

  • ¾ L de bouillon de légumes (selon votre riz et votre façon de faire)

  • 150g d'épinards en branches

  • 1 belle échalote

  • beurre et huile d'olive

  • persil (plat de préférence)

  • 1 belle cuillère de crème épaisse (oui, je sais, hérétique)

  • Environ 4 noix de St-Jacques par personne

Modus Operandi

  • Séparez les branches des feuilles des épinards et hachez-les séparément. Hachez le persil. Pelez et hachez finement l'échalote.

  • Dans une casserole, faites dorer 5 min l'échalote hachée, avec les branches d'épinards, dans un mélange beurre-huile d'olive.

  • Ajoutez le riz et mélangez délicatement à la cuillère de bois, jusqu'à ce qu'il soit nacré. Ajoutez les feuilles d'épinards et le persil, remuez.

  • Sur feux doux, ajoutez la première louche de bouillon, impérativement chaud. Mélangez jusqu'à ce que le riz ait absorbé tout le légume. Ajoutez alors une deuxième louche de bouillon et répétez l'opération jusqu'à ce que le riz soit cuit et l'ensemble onctueux. Salez, poivrez et ajoutez la crème. Mélangez, éteignez le feu et couvrez la casserole.

  • Faites chauffer une poêle avec la matière grasse de votre choix. Faites dorer les noix, environ 1min/côté (selon l'épaisseur).

  • Salez, poivrez. Servez le tout de façon généreuse.

    risotto_modeste

    ... sur risotto faussement modeste