Ouvrir des lettres. Travailler mécaniquement. Confondre les lettres sur le clavier et le sens des mots « rue » ou « code postal » à force de répétition. Se sentir tout à la fois éreinté et certain de n'avoir rien fait. Comprendre ce que c'est de rester tard le soir pour ne pas sombrer plus encore le lendemain.

Mais aussi:

La douce sollicitude impromptue d'une femme timide. Se programmer quatre jours de vacances en solitaire et être ranimée de cette sensation de faire. Les râleries communes avec la voisine de bureau. Le émissions de l'après-midi sur France Inter. La découverte du café et le plaisir d'en déguster un à petites gorgées. Renouer avec le musée organique pour une exposition tour à tour lisse (la peau de pêche d'une madone), rêveuse (la toile presque blanche d'une montagne dans la brume) et dure (le sol constellé de cratères d'obus). Puis une deuxième pour espérer que le monde change.

Et enfin les cookies. Bricolés un peu au hasard parce que parfois l'envie de beurre et de sucre me prend le soir à pas d'heure. (Et puis apportés au bureau; pour le plaisir de passer de pièce et pièce avec le sachet à la main).

1

Parce que aussi il me démangeait de tester le grué caramélisé (fèves de cacao concassées puis enrobées dans un sirop de sucre) de Marcolini. Récemment j'ai eu la chance de discuter avec cet artisan. Suite à ces quelques minutes, j'aurais été d'accord pour tout plaquer et passer ma vie à travailler avec lui.

Pour une trentaine de petits cookies (tout petits) au caramel et au grué

  • 70 g de farine

  • 50 g de sauce caramel au beurre salé

    (assez liquide, sinon allongez avec du lait)

  • 25 g de flocons d'avoine

  • 1/3 de sachet de levure

  • 30 g de sucre

  • 30 g de beurre mou

  • 20 g de grué

    (les plus gros morceaux concassés au couteau)

Comment qu'on fait?

  • Travaillez le beurre et le sucre à la fourchette (ou au batteur) jusqu'à obtenir un mélange crémeux.

  • Ajoutez le caramel et mélangez pour obtenir un mélange homogène.

  • Assemblez la farine, le sucre, les flocons d'avoine et la levure.

  • Ajoutez les ingrédients « secs » au mélange « humide » et travaillez à la cuillère pour obtenir une pâte homogène.

  • Ajoutez le grué de cacao et mélangez pour bien le répartir.

  • Avec les mains humides (eau froide), prélevez de petites portions de pâte, roulez-les en billes de la taille désirée et disposez-les sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Attention à bien les espacer sous peine d'obtenir un unique cookies après cuisson...

  • Et puis enfournez pour 10 à 12 min (selon four et taille des cookies) à 175°C

    A la sortir du four, ils doivent avoir légèrement doré dessus comme dessous mais être encore bien moelleux (ils durcissent beaucoup en refroidissant).

    2

    (Je n'ai pas vraiment pu tester leur capacité de conservation...)