Je continue à me réfugier dans les musées. Je regrette seulement que mon salon ne soit pas relié directement à ses antichambres du calme. Le froid dehors a failli me faire renoncer au Quai Branly (allez voir Cheveux chéris) pour légumiser sur mon fauteuil.

A tort. Le mardi après-midi, les musées sont vides hormis quelques classes. Il est aisé d'en faire abstraction tant, eux, ne sont pas .

J'ai croisé une femme avec sac violet avec laquelle j'ai longuement cherché le « regard expressif » d'un portrait (cette demoiselle avait moins d'expression dans le regard qu'une vache. La vache ayant un regard tendre).

J'ai froncé les sourcils devant un homme qui traversait les salles au pas de course, sans un regard sur les affiches et ne regardant les objets qu'à travers son portable. Dressé devant sa figure, l'objet semblait être devenu une idole plus étrange que les têtes réduites.

Devant moi, une sexagénaire, accrochée au bras de son mari, s'amusait à glisser dans la pente du couloir de sortie.

Pour cela aussi; j'aime les musées; surtout quand ils sont vides.

(D'accord, ce post va dans tous les sens et ne dit pas grand chose. C'est pour cela aussi que je le poste: il représente bien mon état du moment).

DSCF7980

Ici, des nouilles Da Lu; préparées cet été mais dont je rêve pour l'hiver. Vous devez commencer à connaître ma référence pour la cuisine chinoise. Des pâtes en sauce; presque en soupe; avec un bon nombre de champignons et un peu de viande. Et aussi; des fleurs de lys.

Pour 3 personnes nous avons utilisé

  • 20g de champignons parfumés (secs)

  • 10g de champignons noirs (secs)

  • 35g de fleurs de lys (séchées)

  • 1 œuf

  • 150g de filet de porc (ou moins; mais nous aimons la viande)

  • 2 oignons nouveaux

  • 10g de gingembre frais

  • 1-2 càs d'huile de tournesol

  • 2 càs de mirin

  • 1 càs de sauce soja foncée

  • 1 petite càs de sauce soja claire

  • 400 cl (environ) d'eau

  • 3 càc bombées de Maïzena diluées dans 90ml d'eau

  • sel

  • 150g de nouilles (somen pour nous)

C'est un peu long; mais très simple

  • Faites tremper les champignons parfumés dans l'eau chaude durant 30min.

    Faites tremper les fleurs de lys et champignons noirs dans l'eau froide durant 30 min. Coupez les en morceaux si ils sont trop gros.

  • Hachez finement le gingembre (pelé) et l'oignon.

    Coupez le porc en fines lamelles.

  • Faites chauffer l'huile dans un wok à feu fort. Faites rissoler le gingembre et l'oignon durant 30 secondes.

    Ajoutez le porc, laissez cuire 1 min.

  • Égouttez et ajoutez les champignons et les fleurs. Filtrez l'eau de trempage.

    Ajoutez le mirin, les sauces soja et mélangez. Ajoutez alors l'eau de trempage des champignons.

  • Montez le feu au maximum, ajoutez l'eau et portez à ébullition.

    Baissez le feu, goûtez, salez si besoin. Laissez mijoter 20 min.

  • Faites cuire les nouilles et refroidissez les sous un filet d'eau froide. Répartissez-les dans les bols.

  • Augmentez le feu sous la sauce et ajoutez le mélange fécule/eau en remuant constamment.

    Baissez le feu dés que le mélange épaissit.

  • Ajoutez l'œuf battu, petit à petit, sans remuer. Éteignez, couvrez et attendez deux minutes avant de servir sur les nouilles.

    DSCF7975