J'aime les gens qui mangent du chocolat durant les conférences (surtout quand ils cassent régulièrement un morceau au lieu d'avaler mécaniquement).

J'aime les jeunes femmes qui s'arrêtent brutalement dans la rue pour regarder la vitrine d'une pâtisserie (même si je leur rentre dedans).

J'aime les élèves qui apportent à manger dans une petite boîte (et font dangereusement sentir le saumon au cours qui se tient dans la cafèt').

J'ai toujours aimé les gens qui se comportaient avec la nourriture comme si c'est important. J'ai envie de leur chuchoter « moi aussi ». Mais je souris juste; espérant qu'ils comprennent que je fais partie de la même ligue secrète. Parce que souvent quand on dit aux gens que l'on s'intéresse à la cuisine; plus que tout; ils sourient. Ils prennent ça comme un détail; comme un loisir.

Mais manger; c'est plus que cela. Quand on réfléchit et soupèse l'acte de manger et de cuisiner; on dépasse le loisir.

Et même si ce n'était qu'un loisir; j'aimerais qu'un jour la dégustation soit considérée au même titre que la lecture, le théâtre, le cinéma... Il y a des choses qui peuvent être plus qu'elles n'en ont l'air. Si on leur prête attention.

Et ça embellit tout.

DSCF7330

La saison est passée; mais j'ai envie de petits-pois.

J'ai souvent envie de petits-pois; d'ailleurs.

Alors je vous confie une recette d'Edda: des gnocchis aux petits pois. J'en ai fait en grande quantité ce printemps, et on a congelé. Une merveille de repas vite fait; les jours de flemme.

La première fois; on les a servi avec des carottes et des oignons nouveaux rôtis. Et un filet d'huile d'olive.

La seconde, dans une sauce au potimarron. Avec du parmesan.

Pour 4 portions

(mais on peut augmenter les proportions)

  • 230g de pommes de terre (de préférence farineuses)

  • 360g de petits pois écossés

  • 50g de semoule très fine de blé dur

  • 60g de farine

  • 1 feuille de laurier

  • 6 feuilles de menthe

  • 2 feuilles de basilic

  • sel, poivre

Ne nous voilons pas la face: c'est long. Mais ça vaut le coup:

  • Faites cuire les pommes de terre dans l'eau bouillante (départ eau froide) avec la feuille de laurier.

    Elles doivent être tendres

  • Faites cuire les petits pois environ ¼ heure dans de l'eau bouillante salée; avec 2 feuilles de menthe

  • Egouttez et mixez les petits pois avec sel, poivre, basilic et les feuilels de menthe restantes (après avoir ôté celles qui ont bouilli)

  • Pelez et écrasez les pommes de terre quand elles sont encore chaudes (oui, certes, ça brule un peu) et laissez les tiédir.

  • Ajoutez alors les petits pois et mélangez.

  • Mélangez farine et semoule et incorporez les progressivement pour obtenir une pâte souple mais ferme (elle reste collante!). Si nécessaire, ajoutez-en ou ne mettez pas tout.

    DSCF7328

  • Sur un plan fariné, avec des mains farinées. Formez des boudins et coupez des tronçons de 2 cm de long.

  • Passez -les dans la farine et posez-les sur un torchon saturé de farine; ou sur un plateau fariné si vous les congelez.

  • Pour la cuisson; il suffit de les plonger (juste au sortir du congélo si c'est l'option choisie) dans un grand (très grand) volume d'eau salée jusqu'à ce qu'ils remontent.

    Retirez -les délicatement de la casserole en utilisant une écumoire: j'insiste, ne tentez pas de les égoutter à la passoire comme des pâtes!

  • Disposez-les dans un plat ou dans la poêle si vous souhaitez les mélanger à une sauce

    → pour l'accompagnement aux légumes rôtis, coupez des carottes en bâtonnets et des oignons nouveaux e n 4, arrosez de sel, poivre, origan et huile d'olive et passez le tout au four à 200°C pour 20/30 min.

    DSCF7414

    Assaisonnez ensuite les gnocchis et les légumes avec du sel, du poivre et une belle huile d'olive