Histoire gourmande de la semaine: autour d'un gâteau basque


J'ai épousé un basque.

Je n'avais alors pas pris conscience -et lui avait pris soin de taire- de tout ce que cette alliance impliquait.


Fort heureusement, nous habitons à Paris et ma vie est celle d'une Parisienne. Mais les vacances d'été et les deux sacro-saintes semaines de « retour au pays » sont pour moi synonymes d'insidieuse torture et d'amical rejet. Les conversations m'échappent aussi totalement que la capacité de prouver que plus qu'une pièce rajoutée je peux être de cette famille et de ce pays.

Car ce pays; ces paysages, cette langue mystérieuse; je les aime.

Mais chaque année je passe deux semaines à sourire mécaniquement durant d'interminables repas.


Jusqu'au gâteau.

Mon père était pâtissier. Ma mère était gourmande. J'ai hérité d'eux. Aussi, lorsque belle-maman s'est éclipsé en cuisine pour préparer la pâte, je l'ai suivi. J'ai demandé à regarder et, bien qu'elle n'ait pas refusé, je l'ai senti contrarié. Je suis pourtant demeurée la regarder faire.

Mais alors qu'elle coupait le beurre -et elle n'avait jusque là pas dit un mot- elle m'a jeté sèchement:

« Y faut tout. »

J'ai sursauté.

« Pardon?

  • Je peux pas mettre moins de beurre

  • Pourquoi voudriez-vous en mettre moins? »

Elle a eu l'air étonné.

Le soir, ses autres belles-filles -basques de naissance- ont souri en lui disant avoir assez mangé. Moi, j'ai demandé une belle part.

Le lendemain, elle m'a proposé d'apprendre quelques mots de basque.


On m'excusera, je n'ai pas d'idées de transition ni rien de joli à dire. On s'en passera donc.

DSCF7903

J'ai eu envie de gâteau de courgettes, la recette d'Eryn, un gâteau léger et fondant, doux et parfumé (le thym est encore en fleurs) pour tenter de venir à bout des courgettes de la Grand-mère.

Gâteau invisible aux courgettes (pour 3-4 personnes)

  • 750 à 850g de courgettes (3 belles courgettes)

  • 2 oeufs

  • 100g de lait

  • 70g de farine

  • 1 càs d'huile d'olive

  • 11g de levure chimique (un sachet)

  • thym (beaucoup, pour parfumer)

  • parmesan râpé (20-30 g)

Tout simple mais à faire en avance pour laisser bien refroidir

  • Mélanger la farine, la levure et le sel (et le thym s'il est séché)

  • Battre les oeufs jusqu'à ce qu'ils soient pâles et mousseux.

  • Ajouter l'huile, mélanger, ajouter le lait (et le thym s'il est frais), mélanger puis ajouter progressivement le mélange farineux pour obtenir une pâte homogène.

  • Peler les courgettes une bande sur deux.

  • Couper les courgettes en fines lamelles (à l'économe ou la mandoline) et les laisser tomber dans le saladier, en remuant de temps en temps pour bien les imbiber.

  • Beurrer et fariner un plat carré (ou rectangulaire) allant au four de 20*20 cm environ.

  • Verser la préparation dans le plat; lisser et couvrir de parmesan râpé.


    DSCF7889    DSCF7893

  • Enfourner pour 40min dans un four préchauffé à 200°C

  • Laisser totalement refroidir (on peut ensuite le mettre au frigo pour le conserver jusqu'au repas)

    Couper en carrés et servir, en tiédissant éventuellement un peu au micro-ondes (mais franchement c'est meilleur froid).

    DSCF7916