Je ne veux pas parler de la classe indienne. Mais de ces individus qui sont nos Intouchables, propres à chacun.

Ceux que, littéralement, on ne touchera jamais autrement qu'en esprit.

On ne leur parlera jamais. Je ne parle pas d'individus que l'on craint ou qui nous dégoutent. Pas non plus de ceux dont on craint d'être rejeté, même si cette impression y ressemble déjà plus.

Mais d'individus que l'on abordera jamais vraiment, que l'on ne connaîtra jamais plus que superficiellement parce qu'on ne sait pas comment faire.

On peut penser mille fois, le soir avant de s'endormir, à ce qu'on aimerait leur dire, à comment on aimerait les connaître et à la façon dont ils pourraient nous changer.

Mais la journée, dans leur côtoiement immédiat, on ne fera rien.


Alors au moins, pour commencer à faire des rencontres on peut se faire rencontrer des émanations...

C'est pourquoi parfois je prends une recette avec ce qui me plait dedans de l'autre et j'y met un peu de ce qui à moi.

Et ça donne de petits gâteaux plus vraiment alsaciens à la rhubarbe et à la fraise, inspirés par une autre N'alsacienne. Et c'était une vraie réussite, aussi moelleux que promis!

DSCF3605

Pour 4 muffins il vous faut donc:

  • 250g de rhubarbe

  • Des fraises (je n'ai pas pesé)

  • 30 g de semoule fine (l'alsacienne, vous savez, dans le petit paquet jaune et rouge...mais sinon, n'importe laquelle)

  • 8 g de farine (ok, 10 ça ne sera ps grave)

  • 10 cl de lait (voir plus)

  • 1 càs d'eau de fleur d'oranger

  • 70 g de sucre

  • 1 œuf

Façon de faire assez « à la barbare »

  • Épluchez la rhubarbe et coupez la en petits dés

    Ajoutez autant de fraises que vous aurez envie, elles aussi coupées, en 2, 4 ou 8 selon leur taille!

  • Faites bouillir 15 cl d'eau et 50 g de sucre puis ajoutez y les fruits. Faites cuire au minimum pendant environ 15 minutes puis sortez les fruits (vous pouvez aussi égouttez le tout mais vous perdez alors le sirop que vous pouvez boire et qui est excellent)

DSCF3582

  • Amenez à ébullition le lait avec la fleur d'oranger et ajoutez y la semoule. Laissez frémir sur feu très doux tout en remuant pour faire absorber le lait. Après c'est comme vous le sentez: j'ai préféré ne pas avoir une texture trop compacte, ce qui m'a poussé à rajouter du lait pour avoir plutôt une purée très épaisse.

DSCF3584

  • Mélangez le jaune d'œuf et 20 g de sucre. Ajoutez la farine et mélangez.

    Ajoutez le mélange à base de semoule et mélangez (oui, encore)

  • Incorporez enfin le blanc monté en neige, délicatement, pour qu'il ne retombe pas.

  • Versez alors la moitié de la préparation au fond de vos moules (les miens étaient en silicone, sinon je conseille de bien fariner/huiler!)

    Ajoutez dessus des fruits, autant que possible de façon à ce que la pâte les entoure bien et que vous puissiez les recouvrir avec la pâte restante (mais il vous restera des fruits).

    Recouvrez de pâte.

DSCF3588

  • Faites cuire 20 min à 180°C dans le four préchauffé. Posez les moules sur une grille et assez refroidir avant de démouler (et de les poser à l'envers, c'est plus joli)

DSCF3635

A servir éventuellement avec les fruits restants.