Je suis capable de dormir dans des conditions extraordinairement variées. Il ne me faut qu'une vague chose pas trop dure (j'ai déjà dormi sur un tapis), et un drap/couverture selon la température externe.

Normalement, ma seule condition sine qua non c'est le noir: il me faut un noir quasi absolu. C'en est au point que l'an dernier j'avais rhodoïdé les loupiotes dans ma chambre, qui faisaient de la lumière.

Bref.

Le bruit en tout cas ne me fait RIEN: ni les oiseaux matinaux (horreur honnie de la mère), ni les jeunes festifs, pas même le concerto de chiens ou le métal à fond dans la rue (voir de l'autre côté du mur). J'ai tout vécu et rien ne m'a gêné. Au contraire je m'endors bien mieux et paisiblement quand il pleut, vente ou orage.

Mais là, je succombe.

Un bruit m'empêche de dormir

Un grillon.

Je répète: un grillon. Non pas des grillons mais UN, unique, seul, solitaire grillon. J'ai eu toute la nuit l'envie de faire comme OSS 117 avec son muezzin mais lui avait l'avantage de pouvoir localiser la source de son ennui. Pourtant vu le volume sonore que cette chose (innommable démon des tréfonds de l'enfer le plus noir comme je le surnomme affectueusement) produit, soit elle se balade avec un ampli sur le dos, soit elle a la taille d'une vache.

Bref, le grillon m'a vaincu mais moi j'ai achevé le citron confit qui trainait dans le frigo grâce à cette recette de presque-boulettes de poisson au citron confit.

Ingrédients: (pour deux personnes équipées d'épinards et tortillas de blé)

  • deux filets de colin (environ 250 g)

  • ¾ de citron confit

  • 1 œuf

  • farine

  • 1 échalote

  • 1 gousse d'ail

  • ½ botte de ciboulette et 2 branches de persil

  • sel, poivre

  • 1 càc de cumin

  • huile d'olive

Mode d'emploi du patouillage:

  • Mixez le poisson au robot, le plus finement possible. Ajoutez l'œuf battu, l'échalote, l'ail et les herbes (tous ciselés). Mixez à nouveau. Salez, poivrez, cuminez.

DSCF2780

  • Transvasez cette pâte (ok, bouillasse) dans un bol et ajoutez le zeste du citron confit coupés en (tooout) petits dés.

  • Ajoutez de la farine jusqu'à ce que la pâte soit moins liquide et que vous puissiez former des boulettes approximatives. (Ayant décongelée à la barbare le poisson dans l'eau et l'ayant mal essoré j'en ai mis pas mal.)

  • Formez vos boulettes (en mouillant vos mains à l'eau froide c'est plus simple.)

DSCF2784

  • Techniquement là vous devriez laissez une heure au frigo les dites boulettes. Ça se tiendrait mieux mais si vous êtes pressés (comme moi) l'étape est zappable.

  • Faites dorer 10 minutes dans une poêle avec de l'huile d'olive.

    N'ayez pas peur de la tête de votre œuvre, quoi qu'il arrive, parce que c'est yummy.(Et si vous servez avec une sauce pimentée, c'est pas mal non plus.)

DSCF2785

Pas très présentable mais dans la bouche on y pense plus!